Comment diminuer sa consommation de sucre ?

 

Comment diminuer sa consommation de sucre ?

 

J’appelle au bancs des accusées: le sucre et pour cause il serait aussi addictif que la cocaine !

lump-sugar-548647_1920

 

On lui attribue bon nombre de méfaits : Responsable de  l’obésité dans les pays industrialisés, il augmenterait la résistance à l’insuline, le diabète et les maladies cardiovasculaire. Il serait impliqué dans le vieillissement de la peau, favoriserait les pertes de mémoires et déréglerait l’humeur … Bref beaucoup de raisons qui nous font dire que le sucre on pourrait peut être essayer de s’en passer.

 

Voici quelques pistes qui vous permettront de privilégiez le bon sucre c’est à dire le sucre naturel/complet au sucre blanc.

Arrêter les fast food et les plats industriels.

Lorsque l’on s’alimente avec ce genre de produit (en plus d’être des produits dont souvent la qualité laisse à désirer) on ingère une grande quantité de sucre et cela quelque soit le plat. Il est donc impératif de se mettre à la cuisine car c’est la meilleure façon pour  vous de vérifiez la qualité et la quantité des aliments. De même achetés des produits « sans sucres ajoutés » peut être une bonne idée.

 

Remplacer le sucre blanc par du sucre complet.

Le sucre blanc est pauvre en vitamine et oligo-éléments comme tous les aliments raffinésL’idéal serait de ne plus sucré ses boissons, ou si cela vous parait impossible, le sirop d’agave peut être une alternative. Dans vos recettes, le sucre complet doit devenir incontournable.

 

Privilégiez les aliments à indice glycémique bas.

Lorsqu’un aliment détient un indice glycémie élevé cela signifie que son assimilation entrainera une hausse du taux de sucre dans le sang. Donc plus vos aliments auront un IG Bas ou moyen plus ils seront bon pour votre santé. Pour connaître l’indice glycémique des aliments voici un tableau bien pratique que j’utilise et qui m’est très utile.

En cas de fringale sucrée se tourner vers les fruits de préférence biologique et de saison.

 

Sophia safsaf

 

 

 

Coach en nutrition et bien-être, formée en naturopathie.

 

Maintenant, c’est à vous, n’hésitez pas à commenter cet article, et à le partagez sur vos réseaux sociaux ci-dessous.

 

Maintenant, c’est à vous, n’hésitez pas à commenter cet article, et à le partagez sur vos réseaux sociaux ci-dessous.

Les 5 erreurs à éviter lorsque l’on change d’alimentation

5 erreurs à éviter lorsque l’on change d’alimentation

 

Lorsque l’on change d’alimentation c’est bien souvent avec les meilleures intentions du monde que l’on peut faire un bon nombre d’erreurs surtout si l’on entame ce cheminement seul. Ayant moi-même fais certaines d’entres elles, j’ai voulu écrire cet article pour éviter que ce soit le cas pour vous.

 

Erreur n°1

Lorsque que l’on change d’alimentation, c’est souvent pour un problème de santé mineure que l’on souhaite voir améliorer et/où bien pour perdre du poids.

Le problème c’est qu’ayant l’habitude des régimes « de magasines » on a tendance à attendre de la part de notre nouvelle alimentation la même rapidité. Or, le changement se fera sur le long terme et c’est d’ailleurs ce qui fait son efficacité. Dans le cas de la perte de poids, il n’ est pas question de perdre les quelques kilos superflues avant l’été pour les reprendre l’hiver venu, il s’agit d’encrer en soi un véritable mode de vie pour ne plus jamais être en surpoids.

Mon conseil : il faudra de votre part de la patience et de la ténacité c’est peut être le moment pour se mettre à la relaxation / méditation ?

 

Erreur n°2

Au début la motivation et les bonnes intentions se font si fortes que l’on entame des changements radicales qui peuvent souvent mener à de grosses crises de guérison en fonction des toxines à éliminer et de la vitalité de la personne… De plus, ce genre de comportement est la porte ouverte aux frustrations et aux craquages l’un n’allant pas sans l’autre.

Mon conseil Changez vos habitudes alimentaires progressivement. N’hésitez pas à diminuer avant d’arrêter définitivement les choses. Par exemple, si vous êtes un inconditionnel du fromage diminuez les doses n’en mangez plus systématiquement après les repas. Baissez la quantité pour vous permettre d’être plus exigeant en ce qui concerne sa qualité, de préférence chèvre ou brebis biologique.

 

Erreur n°3

Dans les premiers temps il y a des « craquages » et l’on se culpabilise alors que c’est normal ! Certaines personnes arrêtent ne se sentant pas à la hauteur de poursuivre or on l’a tous fait moi compris. D’ailleurs, je vous rassure je continue à me faire plaisir mais autrement  c’est à dire avec des produits sains.

Mon conseil Arrêter de culpabiliser et se souvenir que cela arrive et qu’avec le temps cela arrivera de moins en moins. Pour apprendre à vous faire des petites douceurs saines je vous conseille le blog de Cléa et celui de Valérie Cupillard qui sont les références dans ce domaine.

 

Erreur n°4

Bon nombre de personnes mal renseignés s’obstinent à suivre un régime alimentaire qui n’est pas bon pour eux. Le mot clé de l’alimentation en naturopathie c’est l’individualisation et pour cause ce qui est bon pour moi ne l’est pas pour vous. Il n’existe pas de vérité absolue et c’est aussi vrai au niveau diététique. Par exemple, certaines persones ont un transit rapide et ne supporte pas de manger cru il s’agira alors de préférer les cuissons douces au wok et/ou cuiseur vapeur ainsi que les jus de légumes.

Mon conseil Je ne peux que vous donnez les grandes lignes d’une alimentation saine et vous encouragez à être à l’écoute de votre corps. N’hésitez pas à consultez un où une naturopathe.

 

Erreur n°5

La dernière erreur et non des moindres c’est d’imposer, à vos proches, ce changement alimentaire. Cela part d’une bonne intention, vous vous sentez mieux, vous aimez vos proches et vous leur souhaitez le meilleure. Pourtant le leur imposez ne fera que les éloignez d’une possible évolution au niveau alimentaire mais aussi de vous (la relou de service LOL).

Mon conseil Pour évitez ce genre de désagréments concentrez-vous sur vous. Les autres sentiront d’eux-mêmes le changement positif et vous poseront des questions d’eux-mêmes si cela les intéresse.

J’espère que mes conseils vous éviteront bien des erreurs, si d’autres erreurs vous viennent à l’esprit n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire 🙂

 

Sophia safsaf

 

 

 

 

Coach en nutrition et bien-être, formée en naturopathie.

 

 

 

 

Maintenant, c’est à vous, n’hésitez pas à commenter cet article, et à le partagez sur vos réseaux sociaux ci-dessous.

5 aliments raffinés à remplacer immédiatement !

 

5 aliments raffinés à remplacer immédiatement !

 

Les aliments raffinés sont dépourvues de vitamines et oligo-éléments, nutriments catalyseurs indispensables au bon fonctionnement de notre corps. Leur raffinage ne répond qu’à des intérêts pratiques de stockage et de conservations pour les industriels.

Les aliments raffinés sont donc carencés et carençant. Lors de la digestion notre organisme fait intervenir des réactions biochimiques qui consomment des catalyseurs normalement présent dans l’aliment mais lorsque ce n’est pas le cas ils sont prélevés dans l’organisme, qui verra ainsi sa réserve s’appauvrir car elle n’est pas ou peu renouvelée. D’où l’intérêt d’éviter un maximum ce type d’aliments !

 

1 Le sel raffiné

Le sel raffiné doit être remplacé par la fleur de sel ou du gomasio

 

2 Le sucre blanc

Le sucre blanc doit être remplacé par le sucre intégral ou bien du sucre d’agave idéal dans sucré les tisanes et le thé

 

3 Le riz blanc

Le riz blanc doit être remplacé par le riz complet et ou semi complet*

 

4 Les pâtes blanches

Les pâtes blanches doivent être remplacés par les pâtes complètes et/ou semi complètes*

5 Le pain blanc

La traditionnelle baguette qui en plus d’être raffinés détient un indice glycémique très élevé doit être remplacé par du pain complet biologique au levain

 

* Les céréales complètes doivent être adapté à la sensibilité de notre transit ne pas hésiter à y aller progressivement et à commencer par du semi-complet par exemple.

 

A partir d’aujourd’hui vous ne regarderez plus vos placards de la même façon et c’est tant mieux 🙂

 

Sophia safsaf

 

 

Coach en nutrition et bien-être, formée en naturopathie.

 

 

 

Maintenant, c’est à vous, n’hésitez pas à commenter cet article, et à le partagez sur vos réseaux sociaux ci-dessous.

5 bienfaits d’une alimentation vivante

 

5 Bienfaits d’une alimentation vivante

 

« Que ton aliment soit ta seule médecine ! » Hippocrate

 

 

En naturopathie, l’alimentation est le pilier le plus important pour retrouver la santé.
Beaucoup d’entre nous sous-estiment l’impact de l’alimentation sur notre santé et pourtant beaucoup de problèmes de santé sont reliés directement à notre manière de s’alimenter. Une personne peut prendre trop de fibres, trop de sucre, trop de gras… Il s’agit alors d’équilibrer en individualisant et souvent certains problèmes diminuent.

Il faudra par ailleurs voir si l’exercice physique est adapté, de même que considérer les autres piliers de la santé.

 

Les 5 Bienfaits d’une alimentation vivante

 

Retrouver équilibre, énergie et bien-être grâce à une alimentation adaptée à notre physiologie !

 

1 Retrouver la forme grâce à une alimentation saine 

Plus on mange sainement moins on a de carences et ou de surcharges qui viennent annihiler notre vitalité. Manger sainement c’est se donner toutes les chances d’être au top de sa forme.

 

2 Retrouver un sommeil de qualité grâce à la diététique

Étonnant mais vrai !

Une digestion tardive peut retarder l’heure d’endormissement de même qu’un diner lourds. Certains aliments, pris aux diners et riches en tryptophane un acide aminé qui entre dans la fabrication de la sérotonine (neurotransmetteur essentiel au sommeil), peuvent contribuer à la lutte contre l’insomnie.

 

3 Mieux digérer grâce à un changement d’alimentation

Que se soit pour lutter contre la constipation/diarrhées chroniques, les remontées acides (…) l’alimentation est en première ligne de mire.

 

4 Avoir une belle peau grâce à l’alimentation

Il peut être difficile d’imaginer le lien entre peau et alimentation, pourtant la peau tous comme les intestins est un émonctoire c’est à dire qu’ils sont en charges d’éliminer les toxines. Lorsque les intestins sont surchargés la peau peut prendre le relais et certaines maladies peuvent apparaître (eczéma, acné …).

Concrètement, une alimentation équilibrée redonnera aux systèmes intestinales sa fonction initiale.

Découvrez comment en finir avec l’acné grâce à l’alimentation :  » Mode d’emploi: Alimentation anti-acné « 

 

5 Conserver et/ou retrouver la ligne avec un rééquilibrage alimentaire

Et cela sans se priver, sans compter les calories !

Lorsque l’on entame Un régime alimentaire « healthy » c’est souvent pour bien d’autres raison et on s’aperçoit aux bout de quelques semaines que l’on s’affine. Au bout de quelques  mois cette perte de poids se confirme c’est à dire qu’on ne les reprends pas !

Ca fais rêver ? alors pourquoi ne pas ajouter ce changement alimentaire à vos résolutions 2015 !

 

–> Pour commencez un changement alimentaire rendez-vous sur cet article

 

 

Avez-vous une autre raison qui vous vient à l’esprit ? partager la en commentaire 🙂

 

Sophia safsaf

 

 

 

 

Coach en nutrition et bien-être, formée à la naturopathie.

 

 

Maintenant, c’est à vous, n’hésitez pas à commenter cet article, et à le partagez sur vos réseaux sociaux ci-dessous.